Thème : JUSTICE

« Tous sont égaux devant la loi et ont droit sans distinction à une égale protection de la loi (…). » Article 7 de la DUDH
« Toute personne a droit à un recours effectif devant les juridictions nationales compétentes contre les actes violant les droits fondamentaux qui lui sont reconnus par la constitution ou par la loi. » Article 8 de la DUDH
« Nul ne peut être arbitrairement arrêté, détenu ou exilé. » Article 9 de la DUDH
« Toute personne a droit, en pleine égalité, à ce que sa cause soit entendue équitablement et publiquement par un tribunal indépendant et impartial, qui décidera, soit de ses droits et obligations, soit du bien-fondé de toute accusation en matière pénale dirigée contre elle. » Article 10 DUDH
« Toute personne accusée d’un acte délictueux est présumée innocente jusqu’à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours d’un procès public où toutes les garanties nécessaires à sa défense lui auront été assurées (…) » Article 11, § 1 de la DUDH

Justice pour tous

La Justice est-elle juste ? Derrière cette question philosophico-théorique se cache une interrogation fondamentale pour un Etat démocratique. En effet, le rôle dévolu à l’institution judiciaire dans tout société démocratique et égalitaire est primordial : il s’agit de garantir les droits et libertés des individus, par la contrainte si nécessaire. Le rôle de cette institution est donc vital : celui de rendre justice, celui de défendre les plus faibles contre les plus forts, celui de rétablir la balance de l’équité, celui de permettre une vie en société qui serait invivable sans justice.

Force toutefois est de constater que ce beau programme connaît parfois des ratés.

Cette matière est traitée par la Commission Justice de la Ligue des Droits Humains.

Publications “Justice”

Communiqués “Justice”

Loi « Covid » : le recours généralisé à la procédure écrite et la vidéoconférence contraires à une administration de la justice humaine, efficace et respectueuse des droits fondamentaux

26-11-2020|Commentaires fermés sur Loi « Covid » : le recours généralisé à la procédure écrite et la vidéoconférence contraires à une administration de la justice humaine, efficace et respectueuse des droits fondamentaux

Le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne prépare actuellement un projet de loi « Covid » dans lequel il envisage la suppression des audiences de plaidoiries et la généralisation de la procédure écrite dans certaines matières. [...]

Agenda “Justice”

Nos thèmes d’action