Petit essai impertinent sur l’internement

La Belgique a été condamnée par la Cour européenne des droits de l’homme le 6 septembre 2016 à propos des traitements accordés aux interné·e·s donc, les personnes déficientes mentales ayant commis des actes punissables par la loi. Ces personnes devraient être admises dans des établissements conçus et spécialisés pour ça mais trop souvent, ces détenu·e·s sont enfermé·e·s dans des ailes psychiatriques au sein de bâtiments pénitenciers. Elles ne disposent alors d’aucun traitement individualisé et vivent uniquement dans un contexte carcéral où le personnel y est trop peu préparé et souvent non formé à encadrer ces individus.

Page Facebook : @petit essai impertinent sur l’internement

En parallèle, le sujet de l’internement en Belgique et la question des « criminelles et criminels malades mentaux » suscitent encore à ce jour, de nombreux débats. Un rôle est-il joué pour éviter la justice et de surcroît, la prison et une peine plus lourde ? L’irresponsabilité pénale est-elle toujours correctement diagnostiquée par les spécialistes ? Comment favoriser la réinsertion de ces patients et patientes pour éviter tout danger pour autrui ? Comment écarter la déshumanisation et l’isolement des détenu·e·s en ailes psychiatriques ? Toutes ces questions sont finalement le reflet d’une incompréhension générale et le fruit de nombreuses idées reçues que peuvent manifester les citoyennes et citoyens.

C’est dans ces circonstances sociétales que cet ouvrage intervient. Le petit essai impertinent sur l’internement est un ouvrage à contre-courant, rédigé par deux professionnels de la santé mentale, sur base d’expériences personnelles et de points de vue assumés. Pierre Schepens, psychiatre du site Forêt de Soignes et Virginie De Baeremaeker, psychologue et criminologue, vous invitent à découvrir une autre réalité exemptée de tout préjugé et idée reçue. Cet essai est accessible à toutes et à tous, pour les professionnel·le·s comme pour les curieux et curieuses du quotidien, afin de découvrir la réelle histoire de « ces fous dangereux ». Feuilletez ces quelques pages et laissez-vous aller à la découverte de témoignages variés, renforcés par les illustrations humoristiques de Charlotte De Saedeleer.

Pierre Schepens et Virginie De Baeremaeker, “Petit essai impertinent sur l’internement”, Academia-L’Harmattan, 2018, 105 p.