Prison : le travail à la peine

Débat
Mercredi 21 novembre – 17h00 > 18h30
PointCulture ULB Ixelles – Bâtiment U, Av. P. Héger, 1050 Bruxelles

Le caractère punitif de la peine de prison se caractérise principalement par la privation de la liberté de circulation. Mais n’y a-t-il pas d’autres peines moins apparentes notamment en matière du droit au travail et à la sécurité sociale ? Différentes normes internationales, européennes et nationales recommandent l’accès à un travail pour les détenu·e·s, l’enjeu fondamental étant la resocialisation des personnes incarcérées. Mais les établissements pénitentiaires ont-ils les moyens financiers et humains d’atteindre cet objectif ? Qu’en est-il concrètement du travail en milieu carcéral ? Les conditions de travail sont-elles respectueuses de la dignité des détenu·e·s ? La rémunération est-elle équitable en comparaison avec un travail en dehors des murs de la prison ? Les prisonnier·ère·s et leurs familles sont-ils pris en considération en matière de justice sociale ? Existe-t-il des stéréotypes liés au genre concernant le travail pénitentiaire ?

Nous tenterons de répondre ensemble à ces questions en présence d’intervenant·e·s et de citoyen·ne·s.

Intervenant·e·s :

  • Marie Mornard, directrice de la prison pour femmes de Berkendael [Forest]
  • Jean-Marc Boumal, conseiller général à la Régie du travail pénitentiaire
  • Manuel Lambert, juriste à la Ligue des droits de l’Homme
  • Modérateur : Yannick Hustache, PointCulture ULB

En partenariat avec PointCulture ULB Ixelles et Radio Campus