Célébrez les droits humains en y apportant votre soutien !

💙 💙 💙

Aujourd’hui nous sommes le 10 décembre, journée internationale des droits humains.

Il y a un an jour pour jour, nous changions de nom pour devenir la Ligue des droits humains !

L’occasion pour nous de revenir sur l’année écoulée.

💙 💙 💙

La Ligue des droits humains en 2019 c’est…

plusieurs victoires judiciaires dont :

– La suspension de l’arrêté royal qui autorisait l’enfermement de familles en séjour irrégulier avec leurs enfants. Suite à cette décision du Conseil d’EÉtat, obtenue avec le soutien de nos partenaires, plus aucun enfant ne peut être enfermé dans le centre 127bis ! Mais le gouvernement n’ayant pas baissé les bras et ayant réitéré sa volonté d’y enfermer les enfants, le combat continue…

– La confirmation du droit de diffuser des images non floutées de la police, suite au procès « DON’T SHOOT ». Une victoire pour le droit d’informer et la liberté d’expression.

– L’annulation de l’obligation de dénonciation active qui pesait sur les travailleur·euse·s sociaux·ales des institutions de sécurité sociale et d’ainsi lever le secret professionnel en cas de suspicion d’infraction terroriste. Une victoire pour la défense du travail social et pour les usager·ère·s des institutions sociales.

–  Le service communautaire définitivement enterré ! Après la Cour constitutionnelle en 2018, le Conseil d’État a refusé à son tour la conditionnalisation de l’aide sociale à l’exercice d’activités « sur base volontaire » mais qui s’avéraient obligatoires pour que les personnes aient droit à l’intégration sociale. Une victoire pour les plus démuni·e·s… et pour les travailleur·euse·s dans leur ensemble.

– Le Conseil d’État a annulé les décisions du Ministre-Président wallon d’accorder des licences d’exportation d’armes vers l’Arabie Saoudite. Une nouvelle victoire dans ce dossier, même si ces licences ne constituent qu’une goutte d’eau dans l’océan des transactions wallonnes avec cet État… et les autres. La saga continue.

plus de 40 formations ou animations et de nombreuses activités ouvertes au public : une conférence-fiction sur la (non)légitimité du recours à la violence pour défendre ses idées (ayant réuni plus de 800 personnes) au Festival des Libertés, des visites d’audiences pénales au Palais de justice, des balades sur l’omniprésence de la vidéosurveillance dans l’espace public…

des participations à de nombreux débats et projections de films ou documentaires.

plusieurs rapports et de nombreuses publications.

plus de 230 mentions dans la presse.

… la création d’une Commission « Environnement » dédiée à l’impact du changement climatique sur les droits humains. 

Pour poursuivre ce travail de longue haleine, nous avons besoin de votre soutien ! Faites un don (déductible à partir de 40€) ! Merci !

Mais il y a aussi plein d’autres manières de célébrer les droits humains aujourd’hui :

  • À Namur : visiter l’expo « Les droits humains, c’est ici et maintenant » organisée par la Section de Namur de la LDH.
  • À Verviers : visiter l’expo « Que pouvaient-ils faire ? », retraçant la résistance allemande au nazisme pendant la guerre 40-45, organisée par la Section de Verviers de la LDH.
  • À Bruxelles, Anvers, Gand, Saint-Nicolas, Verviers : participez au rassemblement « Defend the defenders » organisé par une large coalition de syndicats et d’organisations non-gouvernementales en solidarité avec tous les mouvements de défense des droits humains mis sous pression.
  • À Bruxelles : rejoignez la soirée « Ensemble pour les droits humains des femmes migrantes ! » organisée par quatre associations de terrain qui ont décidé de rendre visible la réalité vécue par les femmes migrantes en Belgique.